lundi 29 mai 2017

Necromunda / Shadow War Armageddon


Games Workshop avait promis, pour cette année, la réédition de Blood Bowl et de Necromunda, deux des jeux de GW qui m'avaient fait vibrer (je pourrais y rajouter Space Hulk et Mordheim). Pour Blood Bowl, c'est fait depuis un bout de temps, même si, je l'avoue, mon intérêt a un peu baissé pour ce jeu. Il restait Necromunda. Quand est-il donc pour ce jeux qui permet de jouer des campagnes avec des groupes de la taille d'un gang ou d'une section/d'un groupe ?
Eh bien voilà :

J'avoue n'avoir pas vu passer cette parution qui date de quelques mois maintenant... Shadow War Armageddon est la ré-édition de... Necromunda ! Ou pas tout à fait... Puisqu'ici, point de gangers, qui avaient fait le charme de ce jeu dont le cadre est le sous-monde d'une "ruche". En quelques mots, les bas fonds d'un gigantesque complexe.
Shadow War Armageddon est en fait le concept de Necromunda transporté sur une planète du monde Warhammer 40 000 : Armageddon. Il n'est donc maintenant plus question de gangs des maisons Escher, Caudor, Delaque, Orlock, Goliath ou Van Saar, mais de sections de scouts Space Marines, de la Garde Impériale ou de bandes d'Orcs en furie.
Le cadre a donc changé... et c'est bien dommage ! Le background de Necromunda était tout de même passionnant. Aux six gangs classiques du départ, s'étaient ajoutés par la suite des bandes très typées d'outlanders, comme les Fouisseurs, les Rédemptionnistes, les Ratskins, les Spyriens ou encore les Nomades des Désolations de Cendres. Sans même parler du côté complètement déjanté de Gorkamorka. Des factions plus passionnantes que (cela n'engage que moi), les Spaces Marines (qu'ils soient du Chaos ou non) ou les Necrons.
Regardons néanmoins ce que nous donne cette règle (il s'agit là du livre de règles et non de la boite de jeu).
Shadow War reprends presque l'intégralité des règles de base de Necromunda... Presque ? Oui, quelques parties ont été revues. La partie campagne a ainsi été expurgée : le tableau des blessures a été bien simplifié (vous ne pourrez ainsi plus avoir de personnages qui se retrouvent borgne ou partiellement sourd) et le gain d'expérience ne s'exprime plus en "points d'expérience" (ce qui n'est pas nécessairement un mal). Mais surtout, il n'y a dorénavant plus de gestion de territoires, ni de comptoirs commerciaux. On peut le regretter, mais cela a aussi l'avantage de simplifier la vie des joueurs manquant toujours plus de temps. Donc c'est dommage, mais rien de dramatique.
Si le background de Necromunda a disparu, que penser des nouvelles bandes ? Il s'agit donc maintenant de jouer des sections des différentes armées du monde de W40K. Au total, le livre de règles vendu à part présente 15 listes (et ça c'est bien !). A côté des classiques sections de scouts Space Marines, de Grey Knights, de Space Marines du Chaos, de Soeurs de batailles (Adepra Sororitas), de l'Inquisition, de l'Astra Militarum (Garde Impériale), d'Eldars, de pathfinders Tau ou même de Tyranides qui ne me font pas vraiment vibrer, on note tout de même des factions intéressantes (que je ne connaissais pas, ne suivant plus depuis un bout de temps l'évolution de W40K) comme les Hybrides du Culte Genestealer, le culte Wych des Dark Eldars, les Rangers Skitarii ou encore, les troupes d'Harlequins. Ces deux dernières factions sont bien typées et ont l'air intéressantes. J'aime beaucoup le concept des Harlequins.

Section d'Eldars Harlequins

Ceci étant, ne gâchons pas notre plaisir, Necromunda est l'ancêtre beaucoup plus réussi que LOTOW (Legends of the Old West) ou LOTHS (Legends of the High Seas), en terme de moteur de jeu. Et cette ré-édition est peut-être le signe avant-gardiste de la prochaine réédition de Necromunda (dont je ne possède pas le livret original mais uniquement une photocopie...). Je comprends tout à fait que fabriquer des grappes de gangers ou de Fouisseurs demanderait un investissement important pour GW... Et il s'agit peut-être là d'un test...

En conclusion, même si Necromunda et Shadow War son successeur reste un moteur qui a vieilli (très peu d'interaction entre joueurs, en dehors de l'état "d'alerte" équivalent de l'"ambush" à Bolt Action), comparé à des moteurs comme ceux d'Eden, d'Infinity ou de Rogue Stars, cela reste un jeu mythique qui ne peut laisser insensible les nostalgiques. Bref, cet investissement reste un achat intéressant (très bel ouvrage broché de 200 pages, tout en couleurs, même si les photos de figurines GW ne me font pas vibrer), investissement que je ne regrette pas. Et si cela pouvait motiver GW a ré-éditer Necromunda, le coût en vaudra la chandelle !
Enfin, ce moteur me donne déjà des idées d'adaptation (à priori facile) à la seconde guerre mondiale. Joueur un groupe/section de chasseurs alpins ou d'Alpini italiens est rien moins que motivant...

dimanche 28 mai 2017

BA Chasseurs Alpins (2)


Et voilà la suite des unités de soutien pour mes Chasseurs Alpins 1940. Canons de 47mm et 25mm Neucraft Design (avec servants Brigade Games première guerre mondiale !), canon de 155C Mad Bob Miniatures, trouffions Crusaders Miniatures.



vendredi 26 mai 2017

Bolt Action Chasseurs Alpins 1940


Et voilà les premiers éléments pour mes Chasseurs Alpins français, et plus spécifiquement pour ma Section d'Eclaireurs Skieurs. Il s'agit des premiers éléments de soutien, fournis par le Bataillon de forteresse dont fait partie cette SES.
Pourquoi de la neige en mai-juin 1940 ? Parce que les SES ont combattu dans les Alpes et en Norvège. J'ai donc essayé un effet fonte de neige...
Les figurines sont des Warlord Games, peintes par David.



Il s'agit bien sûr d'un canon de 75, d'un mortier de 81 et d'une MMG.
A venir (sur mon atelier à moi) : un canon de 155 court, un canon de 47mm antichar et quelques trouffions. Puis un canon AT de 25mm, un mortier de 60, une MMG supplémentaire et un Laffly W15 TCC (j'aurais préféré éviter tout véhicule dans cette liste mais le système Bolt Action pénalise ceux qui ne veulent pas prendre de véhicules, puisque nous n'avons pas le droit, en contrepartie, de prendre des armes de soutien hippomobiles...).
David s'occupe pour sa part de me peindre l'infanterie.

jeudi 4 mai 2017

Bolt Action 1940



Ce Week End, petite partie Bolt Action contre Ostap : mes Allemands (en uniforme DAK ??!!! alors qu'on est en France !!!) doivent tenir un objectif important, qui fait l'objet d'une contre-attaque française (Ostap). Alors que les Allemands voient la victoire au bout des doigts (5e et 6e tours), les Français parviennent à obtenir le match nul in extremis, au 7e et dernier tour ! Voilà qui récompense leur bel esprit combatif, mis à mal par quelques coups du sort qui auraient pu faire basculer la partie en leur faveur...
Quelques rares photos que j'ai réussi à prendre, tant la tension était forte !